S'offrir du temps pour créer

S'offrir du temps pour créer

. lecture : 3 minutes

Le temps, plutôt le manque de temps, est souvent la raison de notre inaction.  Et à l'inverse de l'argent, c'est est une ressource limitée et elle se monnaie très chère. C'est pourquoi on est dans une course frénétique à la performance et à la productivité. Mais ces montagnes russes, on en oublierait même notre bien-être. On penserait parfois impossible de se dégager plus d'une demie-heure par jour. Mais comment trouver ce temps sans se lever à quatre heures du matin ? On va voir comment s'offrir du temps de manière durable en se focalisant sur ce qui compte vraiment.

Réduire le nombre de choses à faire

Le concept est simple, moins tu as de choses à faire, plus tu auras de temps pour toi. Et c'est dans cette démarche minimaliste que tu vas classer les différentes choses à faire dans ta journée.

Ces activités sont classées en fonction de :

  • L'importance : est-ce que cette activité / tâche est essentielle dans ta journée ? Es-tu la seule personne à pouvoir accomplir cette tâche ? L'importance est caractérisée par les impacts négatifs potentiels qui peuvent s'en suivre si cette chose n'est pas faite. Exemple : si je ne fais pas mon linge, je n'aurais plu rien à me mettre.
  • L'urgence : elle est caractérisée par l'échéance qui peut être plus ou moins éloignée dans le temps. Exemple : le paiement de la facture d'électricité ou de gaz qui arrive à échéance dans deux semaines.

Et en fonction de ces deux critères, tu peux avoir 4 configurations différentes, les choses :

  1. Importantes et urgentes : elles sont à faire en priorité,
  2. Importantes et non urgentes : elles peuvent être reportées à une date ultérieure,
  3. Non importantes et urgentes : elles peuvent être déléguées à une autre personne,
  4. Non importantes et non urgentes : elles peuvent être abandonnées.

Mais dans le lot, il y a sûrement pleins de choses que tu aimes faire et qui entrent à dans la 4ème catégorie et c'est bien normal. Le but n'est pas de retirer toutes les activités plaisantes mais de les encadrer pour éviter qu'elles ne débordent. Pour identifier les activités plaisantes, tu peux les annoter en les précédant d'un coeur.

Notre cerveau n'aime pas la douleur et recherche sans cesse le plaisir. C'est le fameux circuit de la récompense que j'évoque dans l'épisode 12.

Tu peux donc t'accorder une activité plaisante par jour qui sera ta récompense après avoir effectué toutes les choses à faire. Comme on  dit, "après l'effort, le réconfort" ! Et là, tu n'auras aucune raison de culpabiliser.

Faire le tri dans les tâches et ne garder que celles qui sont importantes et urgentes te permet de simplifier ton quotidien et évite cette tendance à vouloir remplir à tout prix sa journée de choses inutiles et chronophages. C'est déjà une première méthode simple pour te dégager du temps pour toi et la création.

Optimiser le temps passé sur certaines tâches

Une fois que tu as défini les tâches importantes et urgentes, tu peux essayer de les optimiser pour éviter les pertes de temps. Et le meilleur moyen pour cela c'est d'avoir un protocole bien huilé.

Je prends l'exemple des tâches ménagères car c'est une activité importante qui nécéssite beaucoup d'efforts et dans lesquelles on doit rester organisée. Tu peux lister toutes les tâches ménagères à réaliser dans la maison, les ventiler pour les réaliser au quotidien. Tu peux même définir un protocole pour chaque jour. Tu peux même formalisés ces process au sein de ton bullet journal.

Cette structure va te permettre de ne pas réfléchir avant d'agir. Au fur et à mesure, ces gestes deviendront des automatismes.

L'automatisation est aussi un moyen de gagner du temps sur des tâches impliquant les outils numériques. Tu peux automatiser certaines tâches récurrentes et fastidieuses à l'aide d'automatiseurs comme Zapier ou IFTTT, faire appel à des assistants virtuels...etc.

Si tu peux déléguer ces tâches à des tiers pour te dégager du temps, pourquoi s'en priver ?! Cela fait du bien de pouvoir se décharger mentalement de toutes tâches qui peuvent devenir très pesantes au quotidien.

Pour résumer

Il n'y a pas besoin de se lever à quatre heures du matin, ou avoir des rituels du genre miracle morning pour prendre du temps pour soi. Il faut juste faire preuve d'un peu de bon sens et garder un équilibre. Surtout, ne jamais négliger le sommeil car c'est ta santé dont il est question. Pour finir, apprécie ces moments de quiétude avec toi-même pour te reconnecter en créant 🙂.