Tradition versus modernité : la guerre des clans

Tradition versus modernité : la guerre des clans

. lecture : 5 minutes

Cet épisode va traiter de ces deux manières d'appréhender le travail artistique. Chaque camp dispose de ses outils, process et techniques. Ces visions sont aux antipodes alors que combinées, elles peuvent donner une nouvelle dimension à tes créations.

Mais comment mêler tradition et modernité sans que ton travail n'en pâtisse ? Où se situe le juste équilibre ? Quand faudrait-il revenir aux méthodes traditionnelles, ou au contraire utiliser les outils technologiques ? Quels sont les avantages et inconvénients de chacun d'eux ?

Des mondes aux antipodes...

En apparence, ces mondes sont opposés : chaque monde dispose de leurs propres outils, méthodes et process. De manière générale, les personnes adeptes des méthodes traditionnelles ont cette volonté, plus ou moins exprimée, de rester fidèle aux traditions traditions et de les faire perdurer dans le temps. À l'inverse,  les adeptes des outils high-tech utilisent  chaque technologie dès qu'elles se présentent à eux.  

L'exemple le plus frappant que l'on peut donner est bel et bien la photographie. Encore aujourd'hui, ce domaine connaît ses adeptes de l'argentique, qui sont très différents de ceux adeptes de la photographie aérienne par drône.

Un autre exemple que l'on peut donner est le domaine de l'illustration. Aujourd'hui, des outils numériques comme les tablettes et autres applications permettent de se passer du crayon et de la gomme.

Dans ce cas précis, l'âge, le sexe ou la catégorie socio-professionnelle ne joue pas à un rôle significatif. Donc aucune caricature ne sera faite. Pour preuve, je connais personnellement des photographes, très expérimentés (séniors) qui se tournent vers du matériel dernier cri, alors que d'autres, plus jeunes qui se tournent vers les méthodes traditionnelles. On ne peut véritablement pas classer les gens dans une case selon des critères socio-démographiques.

Aujourd'hui, on peut obtenir un même résultat avec plusieurs outils différents. Et c'est tout à ton avantage. Tu peux choisir la méthode qui te convient le mieux.

... mais qui restent complémentaires

Ce n'est pas parce que ces méthodes sont différentes qu'elles n'ont  rien en commun. La photographie dispose d'un socle commun qui représente les principes de bases de la photographie. Que l'appareil soit argentique ou numérique, les paramètres relatifs à la prise de vue sont les mêmes : ouverture, vitesse d'obturation, exposition et focale.

Le photographe devra porter attention à tous ces paramètres, qu'il utilise la méthode classique ou moderne. Mais il est vrai que certaines techniques présentes certains avantages. Je continuerai à utiliser le domaine de la photo car il te parlera beaucoup plus.

Intérêt des techniques traditionnelles

  • Ce sont des outils simples. Il est souvent tentant de vouloir, dès le départ, le meilleur appareil photo pour prendre ses clichés. Ensuite, on se rend compte que l'appareil est tellement complexe  qu'on arrive pas à l'utiliser. Dans ce cas là, il est préférable de revenir à outil plus simple.
  • Tu reviens aux fondamentaux. Si tu as des difficultés à comprendre les mécanisme de bases, revenir à une méthode traditionnelle te permettra de remettre les principes bien à plat. Tu vas pouvoir construire des fondations solides ou consolider les bases existantes.
  • Tu peux redécouvrir ton art. Dans le cadre de la photo, utiliser un appareil photo jetable m'a permis d'appréhender d'un autre angle la prise de vue. Je ne disposais d'aucun paramètre pour gérer le résultat final. C'était un sacré challenge qui m'a donné goût à la photographie argentique. Si tu te sens un peu coincé dans ta pratique, revenir aux sources te fera le plus grand bien.
  • Comprendre les process. Les outils moderne avec instantanéité mais ce n'est pas un avantage si tu souhaites comprendre comment fonctionnent les choses. Exemple : Utiliser les outils traditionnels te permets de comprendre les étapes qui composent le développement, du négatif au tirage.

Intérêt des techniques modernes

  • Dépasser les limites techniques. Les méthodes classiques ont le mérite de perdurer dans le temps mais elle ont leurs limites. Les techniques de retouche traditionnelles sont fastidieuses et limitaient les photographes dans leur travail. Aujourd'hui, les logiciels proposent un horizon infini de possibilités. Les techniques modernes permettent d'atteindre un résultat que tu ne peux pas atteindre avec les méthodes classiques.
  • Aller plus loin dans sa pratique créative. Utiliser des technologies avant-gardistes permet d'atteindre un niveau supérieur dans ta pratique créative. Tu peux le faire quand tu sens que tu es arrivé aux limites de l'outil.
  • Gagner en productivité.  Si tu exploites bien ces outils , tu peux multiplier ta productivité par deux ou trois, et ce, très facilement. Aujourd'hui, l'intelligence articifielle permet de retoucher des clichés avant même qu'ils ne soient pris. C'est quand même assez incroyable, n'est-ce-pas ? Exemple : tu peux créer des actions Photoshop qui vont te permettre d'exécuter les tâches les plus chronophages, et ce, en un clic !
  • Parfaire ta création. Tu peux également reprendre un travail réalisé avec les méthodes classiques. Exemple : tu peux reprendre les détails de ton illustration réalisée au feutre sur Photoshop, en vue d'une publication sur les réseaux sociaux.

Avantages et inconvénients de chaque méthode

AvantagesInconvénients
Traditionnel
  • Consolider les bases
  • Avoir un autre regard sur son art
  • Secrets de fabrication mieux gardés (pas de trace numérique)
  • Le résultat ne dépend pas de l'outil utilisé mais des qualités créatives de la personne
  • Choix du matériel simple
  • Pas le droit à l'erreur (pas de marge de manoeuvre)
  • Pas moyen de d'améliorer, reprendre le travail (triche ou pas ?)
  • Moins de fonctionnalités
  • Choix limité
  • Champ des possibilités plus restreint du fait d'un matériel rudimentaire
  • Etre moins productif
Moderne
  • Droit à l'erreur (marge de manoeuvre, merci CTRL+Z)
  • Possibilité d'améliorer, reprendre le travail (triche ou pas ?)
  • Etendre le champ des possibles en matière de créativité
  • Etre plus productif
  • Difficile de choisir son outil (trop d'offre présente sur le marché)
  • Syndrôme de l'objet brillant
  • L'absence de limites qui peut effrayer, rebuter certains créatifs
  • Perte de productivité dans le cas de la démultiplications des outils utilisés

Passer du coq à l'âne ... quels sont les risques ?

Utiliser ces méthodes sont bien mais faire des aller-retours peuvent nuire à ton travail artistique. Si tu ressens sans cesse le besoin de changer, tu ne vas pas développer les compétences nécessaires pour améliorer ton travail. Le risque reste la régression pure et simple. Au lieu de cultiver la maîtrise d'un outil, tu vas perdre ce que tu avais déjà acquis auparavant. Donc évite de passer du coq à l'âne, faire des zig-zag trop violents. Fais les choses étape par étape. On ne met pas la charue avant les bœufs.

Trouver un équilibre harmonieux

Spinning Dream
Photo by Christophe Hautier / Unsplash

Tu l'auras compris, aucune méthode n'est parfaite. Le plus important est de trouver le dosage parfait entre tradition et modernité. Mais quel est le bon ratio à utiliser ? La réponse dépend de beaucoup de paramètres : tes besoins, tes objectifs et ton domaine. Si tu es illustratrice et que tu souhaites vendre tes créations, tu peux réaliser dessin de manière traditionnelle et le numériser avec des outils modernes pour en faire des tirages grand format. Ça dépend du contexte. Mais tu peux avoir plusieurs configurations :

  • 80 % modernité - 20% tradition,
  • 80% tradition - 20% modernité,
  • 50% tradtition - 50% modernité...etc.

C'est un choix à assumer et à mettre en avant dans ton travail. Car en plus de valoriser tes créations, tu valorises ton process.

Du coup, qui est le vainqueur ?

Et bien...personne ! C'est comme choisir entre le ketchup et la mayonnaise. Ils ont des saveurs différentes pour des utilisations différentes. Mais rien n'empêche de commander un bon hot dog ketchup mayo !

Crédit :  Daniel Cheung via Unsplash